Carnac avenir

la voie de l'opposition à la mairie de Carnac

domaine-cesarine Carnac un Souffle Nouveau

Magazine municipal été 2018 – Logements sociaux

Carnac, c’est 4200 habitants à l’année, 2000 résidences principales et 6000 résidences secondaires.

La loi SRU impose un quota minimum de 20% de logements sociaux pour les communes de plus de 3500 habitants.
Même si Carnac échappe actuellement à cette contrainte, la construction de logements locatifs aidés est indispensable au rééquilibrage démographique dont la commune a besoin.
Et si l’objectif de 5000 habitants, (suite…)

Lire la suite...
Finances

Intercommunalité.

La seule méthode qui permette de compenser la baisse des dotations de l’Etat et de faire des économies, c’est la mutualisation des moyens au sein des Intercommunalités qui ont été créés dans ce but.

Si toutes les communes adoptent le comportement égoïste de Carnac qui fait partie des 2 communes sur 24 qui ont refusé la mutualisation de l’instruction des dossiers d’urbanisme, on se demande quel est l’intérêt pour le citoyen contribuable de financer le fonctionnement d’AQTA.

On peut être pour ou contre la création d’un échelon supplémentaire entre la commune, le département et la région. Mais maintenant que les intercommunalités existent, la responsabilité des élus est de favoriser vers elles le transfert d’un maximum de compétences. Et la compétence tourisme en fait partie.

Lire la suite...
Politique générale

Qu’en est-il de la concertation ?

Le rôle de l’opposition est essentiel dans le processus démocratique et son action est légitimée par les électeurs qui lui ont accordé leurs voix.
Elle doit alerter obstinément sur les imperfections ou les erreurs de la politique menée par la majorité municipale.
Elle doit aussi évidemment proposer une autre politique :
Concertation- Transparence – Climat serein.
J’ai toujours aimé travailler dans la concertation.
J’ai toujours privilégié la négociation et la discussion à l’affrontement.
C’était d’ailleurs un des points clé sur lequel j’ai toujours insisté, il y a un an, pendant la campagne électorale.
La concertation mise en avant par l’équipe municipale actuelle est une concertation de façade : les deux dossiers des travaux de l’avenue des Druides et du repas de Noël des « anciens en sont des exemples frappants : la réunion publique sur les travaux de l’avenue des Druides a été organisée alors que la date et le détail des travaux étaient déjà décidés et on a mis les commerçants devant le fait accompli. On a distribué un questionnaire aux anciens sur le repas de Noël après l’avoir supprimé sans les consulter.
De même pour la transparence : déclarer à longueur de discours et de réunions que la commune subit des couts supplémentaires du fait du désengagement de l’état dans l’instruction des dossiers d’urbanisme, cela victimise mais c’est inexact. Carnac, contrairement à de nombreuses communes qui n’avaient pas créé de service urbanisme, a toujours traité en interne l’ensemble des dossiers d’urbanisme, il n’y a donc pour lui aucune charge nouvelle.

Lire la suite...
Carnac Avenir
Cliquez sur les icônes pour ouvrir les sous-menus