Carnac avenir

la voie de l'opposition à la mairie de Carnac

Les Comptes rendus du Conseil municipal Carnac

2018

PV CM du 23-11-2018

Publié dans Ouest France du 27/11/2018 suite au conseil municipal du 23 Novembre 2018, ( l’article a été découpé afin d’être plus lisible).

Nos commentaires.

Le communiqué publié par la Mairie de Carnac dans l’édition Ouest France du Mardi 27 Novembre reflète très partiellement les échanges qui ont eu lieu sur les différentes délibérations à l’ordre du jour.

La minorité municipale souhaite donc rétablir l’exactitude des débats sur les points suivants :

Mise en réseau des Médiathèques.

La mise en réseau des médiathèques aurait permis à chaque usager Carnacois d’emprunter des ouvrages dans l’ensemble des établissements du réseau de l’intercommunalité et d’accéder à toutes les ressources numériques. C’est un service supplémentaire gratuit pour l’usager et dont le cout annuel pour la commune reste très modique puisqu’il s’élève à moins de 4 000€.

Cette mise en réseau a déjà été votée par le Conseil Communautaire et sera effective quelque soit la décision du Conseil Municipal de Carnac.

Le vote négatif de la majorité municipale prive donc l’usager carnacois d’un service dont profiteront les autres communes d’AQTA.

Cette posture anti-mutualisation a déjà conduit la commune à refuser de participer à l’Office de Tourisme Intercommunal et au Service Urbanisme mutualisé qui instruit les Permis de construire.

Les intercommunalités existent, c’est un fait et l’intérêt général commande de travailler avec les autres communes à la baisse des couts plutôt que de critiquer systématiquement et de se réfugier dans un isolement égoïste.

Nord Eglise. Liaison Bourg plage.

Le cout des travaux programmés en fin de mandat explose les estimations prévisionnelles.

Le Boulevard de la Plage, plus de 7 Mons € pour 4,2 prévus ; le restaurant scolaire, 1,5 Mons € pour 1 prévu.

La liaison Bourg Plage avec la place de l’église n’échappe pas à la règle : 2,5 Mons pour 1,3 prévus.

On peut légitimement se demander si on sous-estime systématiquement le montant des travaux ou si on fait preuve d’une grande imprévoyance dans leur estimation.

Taxe de Séjour.

La taxe de séjour s’élevait en 2016 à 460 000€.

Cette année cette taxe s’élève à 550 000€, soit une augmentation de 90 000€ reversée intégralement à l’Office de Tourisme qui la dépense tout aussi intégralement sans service supplémentaire apparent.

Délégation de service public pour le Casino.

Le compte 471 du Casino de Carnac alimenté par un prélèvement sur le produit des jeux et dont le montant est destiné entre autres à engager des travaux pour améliorer les abords de l’établissement a été soldé en 2016.

Contractuellement, le Casino s’engageait à réaliser des investissements précis pour un montant de 300 000€ :

Création d’un espace extérieur couvert et chauffé pour des expositions et pour les manifestations des associations.

Amélioration des espaces de stationnement…etc.

A ce jour aucun de ces travaux n’a connu le début du commencement d’une quelconque réalisation.

La délégation de service public actuelle prenant fin en 2020, il serait peut-être temps de s’en préoccuper.

PV CM du 27-09-2018

Permis déposé pour la salle omnisport

La ville s’oppose à une nouvelle taxe de séjour

L’avant projet du restaurant scolaire adoptéavant projet restaurant scolaire

La présentation du plan du restaurant scolaireplan restaurant scolaire






conseil municipal

Carnac Avenir
Cliquez sur les icônes pour ouvrir les sous-menus