Carnac avenir

la voie de l'opposition à la mairie de Carnac

« Je ne fais pas ce que j’ai dit… »

« Je dis ce que je vais faire » et je ne fais pas ce que j’ai dit :

Le déménagement du Super U à Montauban : le Maire s’y oppose après l’avoir encouragé.

Le restaurant scolaire «reconstruit pour accueillir les écoliers du Public et du Privé» : réservé aux écoliers du Public après 2 ans de négociations stériles.

Le réseau de circulations douces mis en avant dans le programme de la majorité municipale comme «pratiques environnementales exemplaires» : la réalisation est sans cesse reportée.

Le soutien aux associations auxquelles le même programme promettait une «aide matérielle et logistique» : absence de locaux adaptés et contraintes administratives tatillonnes.

Enfin la référence constante à un climat de transparence et de concertation qui n’existe pas et que contredit la méthode employée pour imposer un stationnement payant à la Plage:
Les Carnacois et les commerçants ont-ils été consultés sur le choix entre Zone bleue et Horodateurs? Non ! Sur le périmètre ? Encore non! Sur la gratuité pour les habitants de Carnac qui financent l’achat d’horodateurs d’occasion et devront payer pour accéder à la plage? Toujours non !

A propos Carnac avenir

Voir tous les articles de Carnac avenir ici.

Les commentaires sont fermés, mais liens et pingbacks sont ouverts.