Carnac avenir

la voie de l'opposition à la mairie de Carnac

Finances

Quelle gestion pour notre commune ?

Gestion rigoureuse des finances de la commune ?

En préambule à la présentation du Budget prévisionnel 2016, l’adjoint aux finances, soutenu par le responsable de la Trésorerie de Carnac, annonce une baisse générale de toutes les recettes de la commune.

Logiquement, si les recettes baissent, les dépenses doivent suivre la même évolution et on ne présente pas des budgets prévisionnels 2016 avec des dépenses en hausse par rapport à 2015.

Nous sommes en complet désaccord avec la majorité municipale qui compense la baisse de l’impôt national (DGF) par une hausse de l’impôt local : le contribuable reste toujours le même, qu’il soit national ou local.

La baisse des recettes doit être compensée par des économies sur les dépenses de fonctionnement et par la mutualisation des moyens au sein des Intercommunalités.

Les souvenirs de 2009 incitent la majorité municipale à trop vouloir garantir l’avenir financier de la commune : il n’est pas sain de vouloir constituer des réserves à tout prix quand les projets sont flous et pas forcément adaptés aux besoins réels des Carnacois.

Lire la suite...
Finances

Les investissements

LES INVESTISSEMENTS
La majorité actuelle a investi moins en 2014 et 2015 que la précédente majorité. Les investissements réalisés sont très éloignés des investissements prévus!

Accroître le bien être public, en améliorant votre vie quotidienne, doit être au centre des préoccupations des élus : pour cela, il est nécessaire d’évaluer les besoins réels afin que les investissements soient utiles, proportionnés et profitent réellement à tous.
Et nous regrettons l’orientation choisie pour ces investissements. Les dépenses consacrées à la communication « Marque de Territoire », à la rénovation des Offices de Tourisme, aux études trop nombreuses et parfois inutiles destinées à la contestation du PPRL… ne vous ont rien apportées pour votre quotidien, mais vous ont coûté très cher.
N’aurait-il pas été préférable, dès cette année, de se consacrer à la réfection de la voirie , de mettre en chantier un bâtiment dédié aux activités associatives très nombreuses sur Carnac et de mettre enfin en œuvre un projet global de circulations douces liant la Campagne, le Bourg et la Plage?

Lire la suite...
Finances

Impôts locaux

Les impôts locaux doivent correspondre aux dépenses locales, c’est une vérité de la palice…

Il n’est pas sain de vouloir constituer des réserves à tout prix: le mot est peut être dur à entendre mais l’impôt, prélevé sous contrainte, peut être assimilé à un véritable racket.

Chaque Carnacois paie 1141e d’impôts locaux au lieu de 401e

pour une commune de taille comparable. (Chiffres officiels sur le site www.gouv.fr).

La volonté de réduire les dépenses de fonctionnement n’existe pas. Rien n’est trop beau pour l’office de tourisme et la médiathèque qui deviennent des gouffres financiers incontrôlables.
Les frais de personnel continuent eux aussi d’augmenter d’année en année, atteignant un niveau 2 fois plus élevé que dans des communes équivalentes!

Lire la suite...
Finances

Intercommunalité.

La seule méthode qui permette de compenser la baisse des dotations de l’Etat et de faire des économies, c’est la mutualisation des moyens au sein des Intercommunalités qui ont été créés dans ce but.

Si toutes les communes adoptent le comportement égoïste de Carnac qui fait partie des 2 communes sur 24 qui ont refusé la mutualisation de l’instruction des dossiers d’urbanisme, on se demande quel est l’intérêt pour le citoyen contribuable de financer le fonctionnement d’AQTA.

On peut être pour ou contre la création d’un échelon supplémentaire entre la commune, le département et la région. Mais maintenant que les intercommunalités existent, la responsabilité des élus est de favoriser vers elles le transfert d’un maximum de compétences. Et la compétence tourisme en fait partie.

Lire la suite...
Carnac Avenir
Cliquez sur les icônes pour ouvrir les sous-menus