Carnac avenir

la voie de l'opposition à la mairie de Carnac

Bilan 2014

En cette fin d’année, nous sommes partagés entre satisfaction, réprobation et inquiétude:

Satisfaction de constater que la majorité municipale par la voix de l’Adjoint aux finances reconnait enfin l’entière responsabilité de la hausse des impôts locaux qu’elle tentait d’imputer à l’Intercommunalité. Afin d’anticiper une baisse des recettes la plupart des 24 communes ont privilégié une politique d’économie de fonctionnement. Carnac a choisi la solution de facilité : augmenter les impôts.

Réprobation à l’annonce de la suppression d’une institution carnacoise : le repas des Anciens qui leur permet de se retrouver dans une ambiance festive.  Réprobation d’autant plus grande que cette décision a été prise à nouveau sans concertation préalable.

Inquiétude devant l’acharnement à faire reconnaitre la bande littorale de Carnac comme « centre urbain » afin de préserver la constructibilité de quelques terrains de la plage au détriment de la protection des personnes. Un PPRL « juste et équilibré » c’est un PPRL qui respecte un ordre dans les priorités : d’abord la sauvegarde des populations ensuite la conformité à la «Loi»  et enfin seulement la prise en compte du développement économique indispensable de la commune.

 

A propos Carnac avenir

Voir tous les articles de Carnac avenir ici.

Les commentaires sont fermés, mais liens et pingbacks sont ouverts.